Thème 1 : Quel équilibre entre recours à la sobriété énergétique et recours aux technologies nouvelles ?

Question 2) Niveau de recours aux puits technologiques (capture et stockage technologique du carbone)

Le scénario de la Stratégie nationale bas-carbone (SNBC2) intégrait 15MtCO2eq de puits technologiques à l’horizon 2050, soit environ 20% du puits total. Le puits total représente 80MtCO2eq et intègre aussi le puits naturel. Selon vous :

  • A : Il n’est pas raisonnable de se reposer sur les puits technologiques, il faut chercher à réduire davantage les émissions résiduelles ou développer davantage le puits naturel en 2050
  • B : Le scénario de la SNBC2 me paraît équilibré
  • C : Il serait plus judicieux de chercher à développer davantage les puits technologiques, notamment en intégrant la capture directe du carbone dans l’air ce qui rendrait les trajectoires de décarbonation sectorielles plus douces (moins d’effort de réduction des émissions nécessaire)

Le puits technologique correspondent à la capture et au stockage technologique du carbone sur les grands sites d’émission, voire directement dans l’air, technologie aujourd’hui non déployée en France.
Le puits naturel correpond aux forêts et aux sols agricoles notamment.

  • Nico_Che - 16 Février 2022 - 09h40

    • A : Il n’est pas raisonnable de se reposer sur les puits technologiques, il faut chercher à réduire davantage les émissions résiduelles ou développer davantage le puits naturel en 2050
  • gwawa - 15 Février 2022 - 23h48

    • A : Il n’est pas raisonnable de se reposer sur les puits technologiques, il faut chercher à réduire davantage les émissions résiduelles ou développer davantage le puits naturel en 2050
    les technologies de CCS / puits carbone technologiques ne sont pas encore mature, aucun projet n'a prouvé une efficacité décisive. Pour retrouver une trajectoire de réduction des émissions en ligne avec les objectifs 2030/2050 la réduction des émissions et la protection des puits naturels (mer/océan/foret) sont primordiales : protection plus importantes des espaces maritimes et forestiers face aux pressions industriels
  • heurenaturelle - 15 Février 2022 - 23h16

    • A : Il n’est pas raisonnable de se reposer sur les puits technologiques, il faut chercher à réduire davantage les émissions résiduelles ou développer davantage le puits naturel en 2050
    Il faut chercher à réduire les émissions et en même temps développer les puits . CAr je pense que nous n'avons aucune marge de manoeuvre. Au contraire nous sous estimons actuellement la gravité de notre situation.
  • Green032 - 15 Février 2022 - 22h31

    • A : Il n’est pas raisonnable de se reposer sur les puits technologiques, il faut chercher à réduire davantage les émissions résiduelles ou développer davantage le puits naturel en 2050
  • clem1co - 15 Février 2022 - 22h17

    • A : Il n’est pas raisonnable de se reposer sur les puits technologiques, il faut chercher à réduire davantage les émissions résiduelles ou développer davantage le puits naturel en 2050
  • Amelie - 15 Février 2022 - 22h00

    • A : Il n’est pas raisonnable de se reposer sur les puits technologiques, il faut chercher à réduire davantage les émissions résiduelles ou développer davantage le puits naturel en 2050
  • Jerome_Garnier - 15 Février 2022 - 21h41

    • B : Le scénario de la SNBC2 me paraît équilibré
  • Harper - 15 Février 2022 - 19h05

    • A : Il n’est pas raisonnable de se reposer sur les puits technologiques, il faut chercher à réduire davantage les émissions résiduelles ou développer davantage le puits naturel en 2050
  • TonyJ - 15 Février 2022 - 18h52

    • A : Il n’est pas raisonnable de se reposer sur les puits technologiques, il faut chercher à réduire davantage les émissions résiduelles ou développer davantage le puits naturel en 2050
  • TomEner - 15 Février 2022 - 17h57

    • A : Il n’est pas raisonnable de se reposer sur les puits technologiques, il faut chercher à réduire davantage les émissions résiduelles ou développer davantage le puits naturel en 2050
    Il n'est pas raisonnable de considérer les puits technologique comme une solution miracle qui viennent compenser les émissions autres. Chaque secteur doit être responsable de la diminution de ses émissions et selon le processus concerné alors oui un puits de carbone peut être une solution plus efficiente qu'une modification du process industriel pour diminuer les émissions nettes. Considérer le puits technologique à large échelle deresponsabilise chaque acteur sur ses émissions.

J'ajoute ma contribution

La consultation est désormais fermée. Merci pour l'ensemble de vos contributions !

Retour en haut de page